Apprendre le dessin académique :

  • Croquis, carnets de voyage
  • Perspectives
  • Arts appliqués
  • Histoire de l’art

Pour qui

Procédure de candidature – PARCOURSUP

  • Intérêt pour les arts
  • Présentation d’un dossier scolaire ou personnel « book »
  • Entretien avec l’équipe pédagogique
  • Épreuve artistique

 

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

14 heures hebdomadaires + 10 heures d’activités autonomes

Professionnel

  • Expression plastique et graphique
  • Représentation conventionnelle
  • Environnement culturel et artistique (histoire de l’art, actualité artistique, musée)
  • Étude de cas / Design
  • Utilisation des moyens informatiques
  • Travaux en autonomie

Période de formation en milieu professionnel :

  • Stage (6 semaines dans divers ateliers de création)

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Un métier au bout d’une corde….

Le cordiste est un travailleur qualifié spécialiste de la hauteur. Comme l’alpiniste, il utilise ses cordes pour se déplacer et effectuer des tâches à des endroits difficiles d’accès.

Il peut intervenir en milieu urbain, industriel ou sur des falaises pour des activités très variées : restauration de bâtiments, maintenance d’équipements, pose de barrières pare-pierres…

La Formation Complémentaire d’Initiative Locale en Travaux sur cordes prépare au métier de cordiste. Elle permet d’acquérir les techniques d’intervention en milieu vertical et de s’initier aux travaux de maçonnerie et de peinture (sous réserve). Elle prépare également l’intégration dans le milieu professionnel concerné grâce à une longue période de stage en entreprise. Le niveau visé en fin de formation correspond à minima au CQP Cordiste.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Candidater ici

Suivez-nous sur

Facebook - Icônes des médias sociaux gratuites

Fichier:Instagram icon.png — Wikipédia

Pour qui

  • Avoir une bonne condition physique et ne pas être sujet au vertige.
  • Posséder, si possible, une expérience en escalade ou en spéléologie.
  • Être apte à la pratique des travaux en hauteur (certificat médical).

 Pour l’accès en formation initiale :

  • Avoir entre 18 et 25 ans.
  • Être déjà titulaire d’un diplôme CAP, BEP, BAC ou BAC PRO…

 Pour l’accès en formation continue :

  • Être demandeur d’emploi.
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Professionnel

  • Contexte réglementaire des travaux sur cordes
  • Méthodes de suspension et de progression sur cordes
  • Techniques d’équipement des cordes
  • Levage et déplacement de charges
  • Secours et évacuation sur cordes
  • Initiation aux techniques de maçonnerie et de peinture (sous réserve d’un nombre suffisant de stagiaires)
  • Chantiers-école
  • Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Durée des études

  • Environ 19 semaines au lycée

Durée des stages en entreprise

  • 12 semaines minimum

Perspectives

Poursuite d’études
Icône
  • Valider le CQP Cordiste dans un centre de formation agréé ou par VAE.
  • Préparer le CQP Technicien Cordiste ou la Certification professionnelle « Agent Technique Cordiste » (CATC) après une expérience professionnelle de 800h minimum.
  • Se spécialiser dans le domaine de la soudure, de la maintenance éolienne, du forage…
Débouchés professionnels
Icône

 Perspectives d’emploi dans les domaines suivants :

  • Bâtiments et ouvrages d’art en milieu urbain
  • Travaux publics
  • Maintenance industrielle
  • Inspection et contrôles d’ouvrages
  • Événementiel : spectacles, publicités, peintures murales…

L’élève devra être capable de mettre en oeuvre des produits de préparation et de finition (peintures, revêtements de murs, plafond et sols…) à l’intérieur des bâtiments souvent occupés, et des produits de traitement, de préparation et de finition à l’extérieur (façades, balcons, rambardes, etc.). Il apprend à préparer le chantier (décapage, ponçage…), à réaliser les travaux préparatoires sur les murs, plafonds, boiseries ou ouvrages métalliques (reboucher des fissures, etc.).

La formation porte sur la réalisation des travaux de peinture et de travaux de façade, la pose de revêtements muraux et au sol et l’application des produits de finition. L’élève acquiert des connaissances sur les supports (béton, bois, ancien revêtement, etc.).

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Les matériaux utilisés sont étudiés, notamment les produits de peinture (peinture, vernis, enduits, colles…), les revêtements muraux à coller (papiers peints, vinyles…), les revêtements de sols souples (PVC, linoléum…).

L’aspect esthétique et les couleurs (tons, associations de couleurs…) font partie du programme. On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est abordé ainsi que les enjeux énergétiques et environnementaux.

Illustration de la section -

Pour qui

En lycée professionnel, l’admission en 1re année se fait sur dossier et après avis du conseil de classe de 3e.

Un C.A.P. se prépare en 1, 2 ou 3 ans :

Le CAP en 1 an est proposé à :

  • des élèves de 1ère ou terminale, professionnelle, technologique ou générale motivés pour obtenir un CAP,
  • des jeunes ayant déjà un diplôme (et qui ne passeront pas d’épreuves générales),
  • des élèves de 3e, qui ont un projet professionnel solide et un bon niveau scolaire.

Le CAP en 2 ans est proposé aux élèves de 3e pour acquérir un savoir-faire professionnel et des savoir-être solides.

Le CAP en 3 ans est proposé aux élèves qui ont des besoins particuliers.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

14 semaines sur les 2 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en première année
  • 2 périodes de 3 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Après le certificat d’aptitude professionnelle, les diplômés peuvent s’engager dans la vie active ou continuer leurs études.

Après un C.A.P. :

  • Des formations en un an permettent une adaptation à l’emploi : mention complémentaire (M.C.) ou formation complémentaire d’initiative locale (F.C.I.L.)
  • Une admission en première professionnelle est possible sur demande de la famille et après avis du conseil de classe, l’élève prépare une spécialité de baccalauréat professionnel en cohérence avec celle du C.A.P.
  • Une préparation au brevet des métiers d’art (B.M.A.) est envisageable, en fonction de la spécialité obtenue.

Cette formation vise à développer chez l’élève un sens artistique, esthétique, créatif et un savoir faire de très grande précision lié à la profession de Marqueteur.

Le marqueteur est au service des arts décoratifs. Il utilise un grand nombre de matériaux divers tels que : le bois, l’écaille de tortue, la nacre, le galuchat, le laiton, l’ivoire, la dent de requin etc… ainsi que des matériaux plus contemporains (plexiglas rhodoïd, le PVC, l’alu etc…).

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

  • Formation en 1 an, ouverte à tous les candidats ayant un réel intérêt pour les métiers d’arts et les métiers du bois.
  • Recrutement par lettre de motivation et dossier scolaire.
  • Toutes les demandes sont étudiées, quel que soit le niveau d’étude.
  • Toutefois le CAP est requis pour pouvoir valider le diplôme du CAP Marqueterie sans repasser les épreuves de matières générales, qui ne sont pas dispensées dans cette formation.
  • Si le candidat n’est pas titulaire d’un CAP, il aura alors la possibilité de s’inscrire à toutes les épreuves en candidat libre.
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Contenus de la formation à l’atelier :

  • Découverte des techniques de réalisation d’une marqueterie (découpage, ombrage…)
  • Découverte et utilisation de matériels spécifiques
  • Création et réalisation de motifs marquetés
  • Connaissance et emploi de matériaux divers
  • Technologie de spécialité et Technologie générale

Général :

  • Arts appliqués, recherches graphiques et techniques
  • Étude des styles
  • Vie sociale et professionnelle
  • Étude des tracés par dessin vectoriel Illustrator CS4 et Streamline
  • Étude de dessins sur logiciels de PAO (logiciels Adobe Photoshop CS4)

Période de formation en milieu professionnel de 5 semaines

Perspectives

Poursuite d’études
Icône
  • Les élèves titulaires du CAP peuvent préparer un BMA Ébéniste
  • Un DMA « diplôme des métiers d’Art option marqueterie » à l’Ecole Boulle et le lycée de Revel

Ce CAP offre une première qualification pour exercer le métier d’ébéniste.

Le titulaire de ce diplôme fabrique et répare des meubles à l’unité ou en nombre limité, selon un mode artisanal. À partir des plans et des instructions qui lui ont été donnés, il exécute une partie ou un ensemble de mobilier. Il réalise aussi les placages, les frisages, le montage des meubles et les finitions (ponçage, mise en teinte…).

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

14 semaines sur les 2 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en première année
  • 2 périodes de 3 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Il est également possible de compléter son CAP par un second CAP du même domaine.

Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en BMA (brevet des métiers d’art) ou en bac professionnel, ou de préparer le diplôme de fin d’études secondaires des métiers d’art (DFESMA). Autre possibilité : préparer un second CAP du même domaine, pour approfondir son champ de compétences.

Exemples de formations :

 

Débouchés professionnels
Icône

L’ébéniste peut travailler dans un atelier, une entreprise artisanale ou une PME.

Le graphiste-décorateur intervient dans la réalisation de travaux de communication visuelle et graphique, d’illustrations publicitaires (enseignes, messages) ou de décors destinés à la conservation, la restauration et la création d’ambiances (fresques, trompe-l’oeil, murs peints…). En relation avec le concepteur, le technicien est capable, à partir d’un cahier des charges, d’analyser, de préparer et de réaliser une commande afin de répondre aux exigences de son client. Il travaille en relation avec les professionnels de la chaîne graphique (sérigraphes, imprimeurs…) et de la publicité, des cabinets d’architecture, des promoteurs immobiliers, des conservateurs du patrimoine, des gestionnaires de projet d’aménagement et des professionnels de l’événementiel.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

La formation du BMA permet d’acquérir une connaissance dans les techniques et procédés de signalétique et décor : matériaux et matériels, logiciels professionnels et graphiques, supports souples et rigides, impression numérique 2D et 3D, peinture au pochoir. Par ailleurs, l’élève bénéficie d’enseignements en culture artistique (histoire de l’art et du design, histoire de l’art appliquée au graphisme : supports, typographie, composition), en arts appliqués et représentation graphique (outils traditionnels et numériques, moyens graphiques et plastiques, analyse et proposition en arts appliqués). Des enseignements généraux et en communication complètent la formation.

L’option B « décor peint » forme à la réalisation de décors peints de type trompe-l’oeil (moulures, grisaille, panoramiques et murs décoratifs) avec effets et imitation de matières (bois, marbres, patines, pierres, métaux). L’élève apprend également à réaliser des lettrages peints d’un décor et à appliquer des feuilles métalliques (en or, argent, cuivre, aluminium).

Pour qui

  • Être titulaire d’un diplôme (Bac général, Bac professionnel, Brevet professionnel, Mention complémentaire peinture décoration, Brevet des Métiers d’Art)
  • Être âgé(e) entre 18 et 25 ans
  • Échanger lors d’un entretien avec l’équipe pédagogique
  • Posséder un bon niveau en dessin académique
  • Présenter un book personnel
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Professionnel :

  • Décor peint en trompe l’œil : 18h

Général :

  •   Arts appliqués : 5h
  •   Culture artistique : 3h
  •   Économie / Gestion : 1h
  •   Anglais : 1h

Période de formation en milieu professionnel :

16 semaines sur les 2 ans

  • 2 périodes de 4 semaines en première année
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Le titulaire du BMA ébéniste est un technicien d’art intervenant dans la fabrication de meubles ou de mobilier d’agencement : meubles de style, contemporains, marquetés, avec intégration de matériaux innovants, meubles d’art.

L’ébéniste est capable d’analyser un cahier des charges, une fiche technique de produit, un plan d’ensemble ou de détail. Il maîtrise les processus de fabrication liés au bois et aux nouveaux matériaux, les assemblages complexes, les nouveaux produits de finition et d’habillage. Il détermine les conditions de fabrication des meubles ou des sièges, la programmation des réalisations, les coûts de production, la gestion des stocks et le contrôle qualité.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Exemples de formations requises :

  • CAP Ébéniste
  • BAC PRO TMA
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Professionnel :

  • Ébénisterie (atelier, technologie)
  • Dessin technique
  • Éducation artistique
  • Arts appliqués
  • Étude des styles
  • Gestion et économie d’entreprise
  • PSE

Général :

  • Mathématiques / Sciences-Physiques
  • Français
  • Histoire / Géographie
  • Anglais
  • EPS

Période de formation en milieu professionnel :

16 semaines sur les 2 ans

  • 2 périodes de 4 semaines en première année
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Le titulaire de ce Bac Pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d’exposition, lieux de réunion…

Son activité consiste à préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l’agencement et des contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en oeuvre de la menuiserie et de l’agencement.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en priorité en BTS Développement et réalisation bois dans une moindre mesure en BTS Technico-commercial ; systèmes constructifs bois et habitat .

Exemples de formations :

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d’exposition, lieux de réunion…

Son activité consiste à préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l’agencement et des contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en ?uvre de la menuiserie et de l’agencement.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Des dispenses d’unités d’enseignement sont prévues pour les élèves désirant préparer un second bac pro du bâtiment.

Exemples de formations :

Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d’exposition, lieux de réunion…

Son activité consiste à préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l’agencement et des contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en oeuvre de la menuiserie et de l’agencement.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le Bac Pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Des dispenses d’unités d’enseignement sont prévues pour les élèves désirant préparer un second bac pro du bâtiment.

Exemples de formations :

Le/la titulaire du Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES NUMÉRIQUES (SN) est un(e) technicien(ne) capable d’intervenir sur les équipements et les installations exploités et organisés sous forme de systèmes interconnectés, communicants et convergents, de technologie numérique, des secteurs grands publics, professionnels et industriels. Il/elle intervient sur le réseau d’énergie dans la limite de ses compétences et participe au service client en complémentarité des services commerciaux.

Le baccalauréat professionnel SN aborde, dans ses trois options, l’ensemble des compétences professionnelles permettant au technicien d’exercer les activités liées à la préparation, l’installation, la réalisation, la mise en service et la maintenance préventive, corrective et curative (diagnostic, dépannage et réparation).

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le Bac Pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en priorité en BTS.

Exemples de formations :

  • MC Mécatronique navale
  • BTS Maintenance des systèmes électro-navals
  • BTS Services informatiques aux organisations option A solutions d’infrastructure, systèmes et réseaux
  • BTS Systèmes numériques option A informatique et réseaux
  • BTS Systèmes numériques option B électronique et communications
  • BTS Systèmes photoniques

Le titulaire de ce diplôme réalise, à partir de directives, sur des chantiers de construction neuve, de rénovation ou de réhabilitation, l’ensemble des travaux de gros œuvre dans les secteurs suivants : construction de maisons individuelles, de bâtiments divers, d’ouvrages d’art, travaux de maçonnerie générale, fabrication d’éléments en béton pour la construction. Il peut travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une grande entreprise.

Qu’il travaille seul ou en équipe, il est souvent autonome sur le chantier et responsable de la bonne exécution et du suivi des travaux qui lui sont confiés.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Son activité requiert une bonne connaissance des matériaux, des matériels, des règles techniques et de sécurité. Il doit pouvoir utiliser des matériaux et des matériels de technologie avancée, effectuer les relevés des différentes parties d’ouvrage et prendre en compte les normes qualitatives et environnementales en vigueur.

En fonction de son expérience, il pourra progressivement encadrer des ouvriers de qualification moindre, voire évoluer vers la direction d’équipe, l’encadrement de chantier, la création ou la reprise d’une entreprise artisanale.

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Exemples de formations :

Le titulaire du Baccalauréat Professionnel Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s’adapte à l’évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il participe à l’analyse des risques professionnels, de mise en œuvre. Il respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il respecte et met en œuvre les réglementations environnementales. Il propose des solutions techniques minimisant l’impact sur l’environnement. Il contribue à la mise en œuvre de la démarche qualité de l’entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants …). Il appréhende l’entreprise et son environnement. Il coordonne, après expérience, une activité en équipe.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s’exercer dans les secteurs :

  • des réseaux,
  • des infrastructures,
  • des quartiers, des zones d’activité,
  • des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel),
  • de l’industrie,
  • des systèmes énergétiques autonomes et embarqués.

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Le titulaire de ce Bac Pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ensembles constituant des parties de l’enveloppe d’un bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture…), des petits corps de bâtiment (vérandas, verrières, oriels…), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, clôtures, garde-corps…) ou de décoration et d’aménagement (cloisons, habillages en miroirs, salles de bains…). Ces interventions concernent des travaux neufs, de réhabilitation ou d’entretien.

Son activité consiste à préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir d’un dossier architectural et des concepts, normes et contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication. Il organise, anime et gère le suivi de la réalisation effectuée par une petite équipe d’ouvriers et de compagnons.

Il peut exercer dans une entreprise spécialisée dans l’enveloppe du bâtiment, les façades, la menuiserie aluminium et PVC, la miroiterie.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS Enveloppe des bâtiments : conception et réalisation, dans une moindre mesure en BTS Étude et réalisation d’Agencement, Étude et économie de la construction…

Exemples de formations :

Il prépare, réalise, contrôle son travail et rédige un rapport d’intervention. Il effectue son travail en prenant en compte les réglementations relatives à l’environnement, la qualité, la sécurité des personnes et des biens. Il est chargé également d’assurer la sécurité liée à son intervention.Il participe activement au respect de l’environnement et à l’amélioration de l’efficacité énergétique. Il reçoit les instructions de travail de la part de son supérieur hiérarchique mais, la plupart du temps, il est le seul intervenant chez le client. Par conséquent, il doit effectuer son travail en complète autonomie et avoir le sens des responsabilités. Son attitude est axée sur le service et la relation avec le client, notamment lorsqu’il doit lui expliquer l’utilisation de l’installation.

Il intervient dans les secteurs suivants :

  • Bâtiment : habitat individuel, habitat collectif, locaux tertiaires, locaux commerciaux ;
  • Industrie : locaux industriels.
Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le titulaire de ce bac pro intervient sur des chantiers, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation de bâtiments, pour la mise en œuvre de différents ouvrages de partition intérieure des locaux (cloisons, plafonds), la pose de revêtements (murs, sols) et l’application de produits de finition à l’extérieur et à l’intérieur (plâtre, peinture…).

Ses fonctions portent sur la réalisation et la conduite des travaux. Il veille notamment à la continuité du chantier et au respect des délais. Sous la responsabilité du chef d’entreprise ou du conducteur de travaux, il mène son intervention en s’appuyant sur les études techniques réalisées par l’entreprise. Il a également pour mission d’encadrer et d’animer une équipe de quatre ou cinq personnes.

Après une solide expérience professionnelle acquise sur les chantiers, il peut évoluer rapidement vers la qualification de chef d’équipe.

Pour qui

Ce Bac Pro se prépare en 3 ans après la classe de 3ème. Les élèves entrent en 2nde professionnelle Métiers de la Construction Durable, du Bâtiment et des Travaux Publics pour préparer cette spécialité du Bac Pro.

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également préparer ce Bac Pro en 2 ans sous certaines conditions.

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Période de formation en milieu professionnel :

22 semaines sur les 3 ans

  • 2 périodes de 3 semaines en seconde
  • 2 périodes de 4 semaines en première
  • 2 périodes de 4 semaines en terminal

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Le Bac Pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS.

Exemples de formations :

3ème Prépa-Pro

Intitulé du diplôme

Diplôme préparé :

Le Diplôme National du Brevet

Objectifs :

  • Réduire les sorties du système scolaire sans qualification,
  • Appréhender concrètement des champs professionnels des secteurs industriels et tertiaires. Construire un projet personnel par la connaissance des voies de formation,
  • Appui sur la pédagogie de projet conduit par une équipe,
  • Approche individualisée en partant des besoins des élèves,
  • Livret individuel de suivi, un professeur référent pour quatre élèves,
  • Accueil en milieu professionnel possible avec tutorat dans l’entreprise,
  • Évaluation en contrôle continu fortement prise en compte pour le Diplôme National du Brevet.

 

Pour qui

Cette classe accueille les élèves sortant de 4ème scolairement fragiles, mais volontaires et prêts à se remobiliser autour d’un projet de formation.

 

Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

32 heures hebdomadaires :

*Enseignement Professionnel

  • Découverte Professionnelle 6 h
  • Technologie 2 h

*Enseignement Général

  • Français
  • Histoire-Géographie
  • Mathématiques
  • Sciences Physiques
  • EPS
  • Anglais
  • Sciences et Vie de la Terre
  • Arts Appliqués
  • Éducation Musicale

Période de quatre semaines en milieu professionnel.

 

Perspectives

Poursuite d’études
Icône
  • 2nde professionnelle en Lycée Professionnel (Bac Pro 3 ans)
  • 2nde Générale avec un bon dossier
  • 1ère année C.A.P.

La classe de seconde professionnelle

Les baccalauréats professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro) en lycée professionnel.

Le cursus commence par une classe de 2de pro commune à plusieurs spécialités de baccalauréats professionnels du même secteur.

L’objectif est de donner le temps et les connaissances nécessaires aux élèves pour choisir un métier.

Pour qui

Un élève de 3e qui se lance en bac professionnel doit choisir soit une spécialité, soit « une famille de métiers »

L’idée est de proposer une 2de professionnelle commune à plusieurs spécialités. De cette manière, l’élève pourra :

  • découvrir la famille de métiers qui lui plaît,
  • apprendre les savoir-faire communs à tous les métiers d’un même secteur pour affiner ses choix,
  • choisir, à la fin de l’année de 2de professionnelle, son métier et sa spécialité.
Disciplines enseignées

Disciplines enseignées

Perspectives

Poursuite d’études
Icône

Métiers de l’agencement, de la menuiserie et de l’ameublement  ( AMA )

  • Bac pro Technicien menuisier agenceur

Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics ( CDBTP )

Métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment ( EMNB )

Métiers des transitions numérique et énergétique ( TNE )

Systèmes numériques Option C Réseaux informatiques et systèmes communicants

La voie professionnelle au lycée : une formation pratique pour une insertion rapide dans le monde du travail

La voie professionnelle au lycée est conçue pour les élèves qui souhaitent acquérir des compétences spécifiques dans un métier précis.

Au lycée Nelson Mandela, elle offre une formation pratique et concrète dans la famille des métiers « Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics ».

Cette voie favorise l’apprentissage par l’expérience, avec des stages en entreprise et des cours axés sur la pratique. Elle prépare efficacement les élèves à entrer directement sur le marché du travail ou à poursuivre des études supérieures courtes.

Illustration de la section -
Illustration de fond pour l'image